Cléopâtre, la dernière reine d'Egypte

cleopatre_la_derniere_reine_d_egypte_theatre_fiche_spectacle_une

Voici maintenant un commentaire sur l'une des plus célèbre comédie musicale qui passe en ce moment à Paris.
Depuis le 29 janvier Cléopatre est au palais des sports porte de Versailles. Cette comédie musicale retrace l'histoire de la plus célèbre reine d'Egypte sur des chorégraphies de Kamel Ouali.

Le casting :

Dominique Magloire / Charmon
Christopher Stills / César
Mehdi Kerkouche / Ptolémée
Sofia Essaidi / Cléopatre
Amelie Piovoso / Octavie
Florian Etienne / Marc-Antoine
Mickael Trodoux / Octave

Commentaires sur ce spectacle :

Que vous dire sur ce spectacle tellement il y a de choses à dire. Bon on va faire dans l'ordre on va commencer par les bonnes.

Commentaires positifs :
Je dois dire que les voix des chanteurs sont assez impressionnantes. Même si l'on ne comprend pas tout ce qui est chanté (voir points négatifs) les voix puissantes nous impressionnent du début à la fin.
La beauté de Cléopatre est aussi époustoufflante dans des tenues qui la mettent en valeur et qui ne font voir qu'elle sur scène.

Commentaires négatifs :
- les costumes : il y a certains moments de la pièce, on se demande vraiment à quoi correspondent certains costumes et l'on se demande même si ce n'est pas une blague du costumier. Pour ne vous citer que trois exemples : au début du spectacle les danseurs qui sont avec Anubis ont des ongles qui touchent le sol (on sait pas trop à quoi cela correspond), au moment de la scène où l'on voit des sortes de personnes habillées de blanc derrière le voile un "monstre" apparaît avec des bandes fluorescentes (on ne sait pas non plus pourquoi : ça crée plus une sensation de peur que de beauté) et dernièrement certains danseurs vers la fin on des bras faits du jouet sorti dans les années 80 qui était comme un ressort et qui descendait les escaliers tout seul.
- certains danseurs : il y a un danseur dans le spectacle on se demande à quoi il sert. La mode est à la personne qui sait danser sur un drapeau. Mis sur les cotés de la scène il est plus là pour nous montrer ses muscles que pour nous impressionner par sa prouesse car elle n'a rien d'inédit.
- les chaussures avec les roues : alors là ça a beau être la mode en ce moment je ne vois pas pourquoi ces danseurs sont chaussés avec des chaussures où une roue est située au niveau du talon. Ils traversent la scène en roulant et on les voit danser sur la pointe des pieds (oui sinon ils tomberaient à cause de la roue).
- l'histoire de Cléopâtre : ce spectacle n'est pas du tout à voir avec un historien ou quelqu'un qui connait l'histoire de cette grande reine connue plus pour ses aventures que pour ses prouesses militaires. Dans le spectacle on met surtout l'accent sur César et Marc Antoine les deux maris/amants de Cléopatre. Les enfants qu'elle a eu avec eux, on en entend quasiment pas parler.
D'autant plus, la dernière bataille de Cléopatre et de Marc Antoine contre l'empire romain et Octave s'est passée sur mer et non sur terre comme le prétend le spectacle. (Petite correction historique : Antoine perd la bataille contre Octave. Il veut que les flottes de Cléopatre le rejoignent pour pouvoir lutter mais cette dernière voyant que la défaite est inévitable n'envoit pas sa flotte. Antoine part à la rencontre de Cléopatre pour comprendre pourquoi il a été trahi). Voilà donc rien à voir avec une bataille sur la terre.
- les chorégraphies : répétitives. On a l'impression de déjà vu, d'un tableau à l'autre c'est toujours les mêmes gestes mais pas de nouveauté ou de chose vraiment impressionante (à part peut être lorsque Ptolémée tombe en arrière). Cela aurait pu être plus poussé.

- la musique : la musique etait trop forte, on entendait mal ce q'il disait et qu'on comprenait pas les paroles quand ils chantaient

Voici la pochette du double cd de la comédie musicale pour ceux que ca intéresse :

cd_cleo

Je suis désolée d'avoir légèrement démoli cette comédie musicale mais si vous en voulez une de qualité et sans faute historique je vous conseille plus "Les Dix Commandements".