Le chant du Grand Nord
La tempête blanche

tempete_blancheRésumé : Banni de son clan, Ohio, le jeune Indien Nahanni, a surmonté la traversée des terribles montagnes Rocheuses, seul avec ses chiens, dont Torok, le chef de sa meute, qui veille sur lui mieux qu'un ami...
  De l'autre côté des montagnes, il découvre un pays ravagé par la guerre, où les Indiens, enrôlés par les Blancs, s'arrachent les territoires de chasse et meurent de maladies inconnues. Ohio souffre de cette barbarie. Pour la première fois, il a honte d'être le fils d'un de ces Blancs qui tuent son peuple à petit feu.
   Heureusement, Ohio a aussi découvert l'amour, auprès de Mayoké, la jeune Indienne éprise de vie sauvage. Avec elle, il rêve de revenir un jour dans son village, de vivre en paix dans les sublimes montagnes du Grand Nord. Mais auparavant, il doit aller au bout de son voyage vers l'est.
   Ohio ira jusqu'à Québec, où il rencontre un nouvel univers, celui de la ville. Il y apprend aussi la véritable et effroyable histoire de Cooper, son père. Alors, à travers l'Arctique des Inuits encore épargné par la guerre, Ohio tente de rejoindre le pays des Montagnes où sa mère livre de son côté un combat contre les envahisseurs blancs... Un combat qui semble dérisoire, mais qui sait ce qu'ils sont capables de faire, ensemble ?

Extrait : "Ohio cligna des yeux. Un ineffable manteau blanc recouvrait tout ce qui les entourait. Il ne reconnaissait rien, ni les collines, ni la forêt aux cimes échevelées et aux branches ployant sous le poids de la neige qui ne cessa de tomber qu'au lever du jour. Ohio s'était levé plusieurs fois au cours de la nuit pour aller balayer les peaux du tipi alourdies par la neige. Mayoké en avait profité pour nourrir le bébé qui dormait au chaud, entre eux.
Soudain les chiens crevèrent la surface blanche, un chapeau de neige sur la tête. Ils s'ébrouèrent en chassant de leur fourrure les flocons qui les faisaient ressembler à des buissons blancs, puis ils baillèrent bruyamment et s'étirèrent en remuant la queue et en creusant le dos, griffes écartées.
- Ca va les chiens ?
Il alla de l'un à l'autre avec Mudoï dans les bras. Son fils, douillettement habillé des vêtements qu'ils avaient cousus pour lui dans des peaux de lièvre et de castor, regardait avec de grands yeux ébahis les chiens qui sautaient sur Ohio pour aller le renifler."

Critique de Homelaet : Nous revoilà plonger au cœur du grand nord pour la continuité des aventures d'Ohio et de sa meute de chiens. Intrépide, fabuleuse et fantastique chevauchée à travers l'odyssée blanche. Nicolas Vanier arrive à nous plonger dans un univers encore plus magique que pour le premier volume. Son talent d'écrivain pour raconter ses aventures n'est plus un mythe et à travers ce roman on est transporté aux travers des yeux du jeune héros.

Encore un fabuleux volume qui prolonge la vie de notre ami, Ohio. Au travers des lignes on peut se rendre compte de la complicité des chiens avec leur maître.

Un nouvel opus qui nous fera rêver une nouvelle fois. On se laisse emporter par le traineau et on a qu'une hâte, qu'Ohio rencontre enfin son père.

Une suite de roman dans la continuité du premier volume.

Auteur : Nicolas Vanier
Editeur : XO Editions
Pages : 464
Prix : 20,95€
Autres tomes : Le chasseur de rêve (tome 1)

Sommaire des livres critiqués