L'invocateur
Chroniques du nécromancien - Tome 1

chroniques_du_n_cromancien_1___l_invocateurRésumé : Le monde du prince Martris Drayke est brusquement plongé dans le chaos le jour où son frère assassine leur père et s'empare du trône. Contraint de fuir, soutenu par une poignée de fidèles compagnons, Martris n'aura de cesse de venger son père et de rétablir son honneur.
Alors que les vivants se liguent contre lui, Martris découvre qu'il pourrait bien être l'héritier d'un don rare et effrayant. Il devra apprendre à dompter ses pouvoirs magiques naissants afin de lever une armée d'alliés... recrutés parmi les morts !

Extrait : Tris n'avait aucun doute sur la façon de régner de Jared. Plus d'une fois, ce dernier avait protesté contre ce qu'il considérait comme la manière "faible" dont Bricen exerçait son pouvoir. Un souverain à la poigne de fer, des magiciens espions et des taxes pour soutenir une grande armée, c'était ce en quoi Jared croyait. Que la déesse soit avec ceux qui se mettront en travers de sa route, et avec les marchands et les paysans à qui on soutirera ces taxes.
Et personne n'y pouvait rien, à part lui. Il en avait la bouche pâteuse. Tris aimait son rôle de fils puîné, à l'abri des regards. Il avait reçu les mêmes leçons que Jared : droit, histoire et art de régner. En effet, les fils aînés ne vivaient pas toujours assez longtemps pour monter sur le trône. Toutefois, Tris n'avait jamais ressenti la pression dont héritait de plein droit le successeur légitime. Il se serait bien contenté de passer sa vie dans l'une des résidences de campagne de son père, au milieu de ses livres et de ses chiens, loin des intrigues de la cour. Maintenant, cette option n'était définitivement plus envisageable. Elle était morte avec le roi Bricen, et Tris s'aperçut qu'il pleurait sa tranquillité autant que sa famille.
Une pluie fine et froide battait sa cape et rendait le voyage insupportable. Pis que tout, d'autres questions le tourmentaient. Qu'avait voulu dire Kait quand elle lui avait affirmé qu'il était à la fois vivant et dans le royaume des morts ? Ou que, à ses yeux de fantôme, il ressemblait à leur grand-mère, la sorcière Bava K'aa ? Tris frissonna. Il pensa vaguement à quelques explications possibles, des conversations dont il ne se souvenait qu'à moitié et des rêves trop réalistes pour être oubliés, mais il était encore trop malheureux pour y réfléchir posément. Alors, il laissa voguer ses pensées et ne se concentra finalement sur rien de plus important que le bruit des sabots sur la route trempée

L'avis de Dazboness : Un magicien nécromancien qui ne serait pas le mal incarné... voilà un début bien surprenant pour cette série de romans qui prend à contrepied les standards de la fantasy sur la nécromancie. Donc le héros n'est pas forcément mauvais à cause de ses capacités en nécromancie.
Toutefois l'auteur décrit ce pouvoir non pas comme de la pure nécromancie mais comme de la magie spirite : la magie permettant de parler aux esprits des morts, leur apporter le repos, leur donner l'occasion de réparer leurs erreurs. La nécromancie n'est donc pas seulement la capacité à ramener les morts dans le monde des vivants sous forme de zombies (la part sombre de la nécromancie).

Le héros doit découvrir ses pouvoirs afin de vaincre son demi-frère parricide et régicide, et son acolyte, un mage de sang déterminé à acquérir toujours plus de pouvoir. Ces deux personnages représentent parfaitement le dévoiement dans lequel les esprits mauvais et ambitieux tombent.

Le prince sera bien évidemment secondé par des amis valeureux et pleins de courage, un maître d'armes, un capitaine de la garde, un ménestrel, un mercenaire au grand coeur (ayant des comptes à régler avec le mage de sang... ça tombe bien), une guérisseuse, une princesse-guerrière et une fillette pleine de ressources. Equipe aussi hétéroclite que classique, mêlant aspects dramatiques du passé, mais aussi comique par le iais de personnages enjoués face à l'adversité.
Un roman bien écrit qui se lit presque d'une traite, alternant avec justesse les éléments dramatiques, les combats, les pauses afin de ménager le lecteur et lui laisser le temps d'assimiler chaque acte d'importance du récit.

Auteur : Gail Z. Martin
Editeur : Milady Editions
Prix : 22 euros
Nombre de pages : 479
Volume suivant : Le roi de sang

Sommaire des livres critiqués