L’amant ténébreux
La confrérie de la dague noire – Tome 1

amant_tenebreuxRésumé : Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre le Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. A sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable…

L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…

Extrait : « Beth Randall leva la tête lorsque son rédacteur en chef appuya son bassin contre son bureau et plongea son regard dans l’échancrure de son chemisier.

- Tu fais encore nocturne, murmura-t-il.

- Salut, Dick.

Tu ne devrais pas rentrer chez toi auprès de ta femme et de tes deux gosses ? ajouta-t-elle mentalement.
- T’es sur quoi ?

- Un article de Tony.

- Tu sais, il y a d’autres façons de m’impressionner.

Ouais, elle n’avait aucun mal à se l’imaginer.

- T’as lu mon e-mail, Dick ? Je suis passée au poste de police cet après-midi discuter avec José et Ricky. Ils sont convaincus qu’un revendeur d’armes vient d’arriver en ville. Ils ont trouvé deux Magnum modifiés sur des dealers.

Dick s’avança pour lui administrer une tape sur l’épaule qui se mua en caresse au moment où il retirait sa main.

- Contente-toi de corriger l’article et laisse les vrais mecs se charger des crimes violents. Ca serait dommage qu’il arrive quelque chose à un si joli visage.

Il sourit, les yeux mi-clos ; son regard s’attarda sur les lèvres de Beth.

Trois ans déjà que durait ce petit manège, songea-t-elle. Depuis le moment où elle avait commencé à travailler pour lui.

Un sac en papier. Elle devrait s’en couvrir le visage chaque fois qu’elle lui parlait. Avec, scotchée dessus, la photo de Mme Dick.

- Tu veux que je te dépose chez toi ? demanda-t-il.

Le jour où les poules auront des dents, espèce d’obsédé. »

L'avis de Dazboness : Premier volume de la série de romans intitulée "La confrérie de la dague noire", L'amant ténébreux pose les bases de la série et des particularités du monde qui s'y trouve.
Tout d'abord, l'auteur part du principe qu'un vampire ne peut engendrer des enfants que de façon naturelle, de la même façon que n'importe quel mamifère. Ensuite, ces enfants ne se différencient des humains qu'à partir de leurs 25 ans, lorsque s'effectue la transition qui les amène à l'âge adulte, leur permet de devenir vampire.

Sur ces concepts éloignés de Dracula, Twillight ou Entretien avec un vampire, l'auteur façonne une véritable société vampirique, basée sur le secret bien entendu (les vampires restent des êtres traqués par certains hommes), mais également sur le respect de la vie puisqu'ils se nourrissent d'aliments solides et n'ont besoin de sang qu'épisodiquement et sans concours d'humains, plus à la façon d'une transfusion consécutive à un don du sang que d'un vol de globules sur victime non consentante.

Bref ce premier roman peut parfois manquer de vigueur au premier regard mais est extrêmement dense puisqu'il conjugue romance, avec l'explication de la société vampirique et de ses moeurs (ainsi que les codes plus secrets encore de la Confrérie de la dague noire), la présentation d'une galerie de personnages aussi divers que mystérieux (et maudits), et de leurs ennemis éradiqueurs...

L'auteur nous tient donc en haleine avec sobriété et sensiblerie, avec l'histoire d'un renouveau, celui d'une société qui a bien failli disparaître... les vampires et leurs protecteurs de la Confrérie.

L'avis de Homelaet : Ca y est, encore un énième roman de vampires et d'humains tombant les uns amoureux des autres... Et bien non ! Si en lisant Twilight vous pensiez avoir tout lu sur les vampires je vous conseille vraiment ce livre.

De quel genre est ce livre ? Succubus : un mélange de magie littéraire, d'histoires croustillantes tel qu'Arlequin en serait jaloux et de péripéties digne des plus grands héros.

L'histoire nous permet de vite plonger dans le récit et de tourner les pages très vite et malheureusement trop vite... Une fois terminée on n'a plus qu'une envie : prendre le deuxième volume et de le dévorer comme le premier.

Encore subjuguée par ce livre je vous laisse le découvrir et vous délecter de ce plaisir.

Auteur : J.R. Ward

Editeur : Milady

Prix : 8 €

Pages : 571

Volume suivant : L'amant éternel

Sommaire des livres critiqués