L'apprenti sorcier

l_apprenti_sorcier
Genre : Fantastique
Durée : 1h45min
Réalisateur : Jon Truteltaub

Synopsis : Balthazar Blake est un grand sorcier vivant de nos jours à Manhattan. Il tente de défendre la ville contre son ennemi juré, Maxim Horvath.
Balthazar ne pouvant y arriver seul, il engage alors - un peu malgré lui - Dave Stutler, un garçon apparemment ordinaire qui a pourtant un vrai potentiel, pour devenir son apprenti. Le sorcier donne à son apprenti réticent un cours express sur l’art et la science de la magie, et ensemble, ces deux associés improbables vont tenter de stopper les forces des ténèbres.
Il faudra à Dave tout son courage, et même davantage, pour survivre à sa formation, sauver la ville et embrasser la fille qu’il aime…

(source Allocine.fr)

Casting :

Nicolas Cage / Balthazar Blake
Jake Cherry / Dave Stutler (enfant)
Jay Baruchel / Dave Stutler (adulte)
Alfred  Molina / Maxim Horvath
Monica Bellucci / Veronica
Teresa Palmer / Becky
Toby Kebbell / Drake Stone
Alice Krige / Morgana
James A. Stephen / Merlin

L'avis de Dazboness : Oui c'est vrai que le film est sorti depuis un moment déjà en salles, mais ce n'est que récemment que j'ai été le voir et j'en suis sorti bien plus satisfait que de certains autres films de l'été. Donc j'ai décidé de donner tout de même mon avis sur ce film.

Tout d'abord, l'ambiance magie, surnaturel à la Harry Potter (bah oui maintenant tous ces films semblent calqués sur l'esprit Harry Potter c'est comme ça) est complète révélant une vraie mythologie de l'histoire. que ce soit le passé de Balthazar, le destin de son apprenti ou la Mal contre lequel ils luttent. Bien évidemment ce ne sera pas non plus une mythologie aussi complexe que celle du Seigneur des anneaux par exemple car le film est issu d'un scénario et non d'une saga livresque...

Donc un film expliquant efficacement et simplement la magie, les pouvoirs, bref les tenants et les aboutissants de la quête de l'apprenti sorcier, et les moyens d'y parvenir. C'est rafraichissant de voir l'élève réellement apprendre et non pas maîtriser dès le premier ou deuxième esai seulement un sortilège montré juste une fois auparavant par le maître.

Les acteurs sont justes dans leur rôle, sans fausse note, assumant pleinement leurs personnages excentriques : de Nicolas Cage, très convaincant an maître de magie un brin cinglé, au magicien noir sans scrupule en passant par l'apprenti paumé, le magicien de télé excentrique et la fille qui se découvre amoureuse du héros. Mention spéciale par contre à Monica Bellucci pour son rôle lilliputien de magicienne puissante possédée par l'ennemi, et à l'ami du héros qui est d'une utilité très relative.

Un bon film qui est parti avec la seule prétention de distraire et qui y parvient admirablement, avec un bon mélange d'action, de magie, de romance et d'humour qui en fait l'un de mes films préférés de l'été.

Bande annonce :