La mémoire fantôme

la_m_moire_fantomeRésumé : Quatre minutes. C'est le temps d'un souvenir pour Manon. Après, tout s'efface. Puis recommence. Pour quatre minutes.
Dans ces conditions, pas facile pour Lucie Henebelle, fraîchement promue lieutenant à la brigade criminelle de Lille, de trouver par qui la jeune femme vient d'être agressée. Et de comprendre la signification des mots gravés au creux de sa paume : "Pr de retour".
S'agit-il du Professeur, ce tueur en série qui a sévi quatre ans plus tôt dans la France entière, semblant obéir à quelque sordide logique mathématique ?
Lucie le pressent, la clé de cette affaire jamais résolue réside dans la mémoire fragmentée de Manon. Une mémoire à laquelle plus personne n'a accès, pas même l'intéressée...

Extrait : "Dehors, un cri se mêla aux lamentations de la nature.
Là, droit devant, dans la lumière de ses phares, les mains sur les genoux, noire de boue, une femme. Elle agitait la tête, le vent et la pluie lui fouettaient le visage. A deviner l'épouvante dans son regard, à percevoir les soubresauts de sa poitrine, Alain comprit qu'elle le suppliait de l'arracher aux ténèbres.
elle surgissait du sous-bois. En baskets et en survêtement.
Alain hésita à quitter sa protection de tôle. Et si on lui tendait un piège ? La branche d'arbre en travers de l'asphalte, le lieu isolé, l'absence de témoins... Pourtant il finit par déverrouiller sa portière et sortir, son blouson par-dessus la tête. Il se courba pour affronter les rafales. En trois secondes à peine, il se retrouva complètement trempé.
- Madame ? Vous...
- Où sommes-nous ? Dites-moi où nous sommes ! hurla-t-elle, haletante.
L'eau s'engouffrait dans sa bouche. Elle frôlait la rupture physique.
- Pas loin de Valenciennes, mais...
- Valenciennes ? Qu'est-ce que ça veut dire ?
Elle lui montra la paume de sa main, marquée de profondes entailles pleines de sang et de terre, avant de crier :
- C'est à Lille que... que vous devez... me conduire ! Je vous en prie ! Conduisez-moi à Lille"

L'avis de Dazboness : Une fois encore, Franck Thilliez nous entraine à la fois dans l'insoutenable cloaque où se réfugient l'esprit malade d'un tueur à l'âme pourrie, et dans le même temps dans les méandres d'un cerveau ravagé par les épreuves émotionnelles.

D'un côté, nous avons donc le tueur, le Professeur, sadique bourreau féru de logique et de mathématiques qui fait son retour après plusieurs anées de silence. De l'autre une femme, soeur d'une des victimes, dont la mémoire se limte aux cinq dernières minutes écoulées. Cette dernière pourrait bien avoir découvert des éléments capitaux concernant l'assassin. Le lieutenant Lucie Henebelle va devoir approfondir sa connaissance de la mémoire défaillante afin d'accompagner au mieux son témoin, et en tirer toute information susceptible de mener au meurtrier.

Cette fois-ci, l'auteur entraine Henebelle dans une autre direction, une autre part sombre de l'esprit humain, des chemins tortueux où elle trouvera peut-être la réponse qu'elle cherche concernant ses propres obsessions. Sa quête pour exorciser ses propres démons.

Une histoire au rythme effréné car avec aussi peu de mémoire immédiate, il faut faire vite et réfléchir et agir sans temps mort.

Auteur : Franck Thilliez
Editeur : Pocket
Prix : 6,90€
Nombre de pages : 440

Sommaire des livres critiqués