L'amant révélé
La confrérie de la dague noir - Tome 4

l_amant_r_v_l_Résumé : Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

Butch O'Neal, ex-flic à la criminelle, est le seul humain accepté dans ce cercle fermé. Bagarreur de nature, il n'a pas la vie facile. Mais Butch se donne corps et âme dans la traque des éradiqueurs, au point d'être enlevé et torturé pour avoir sauvé un vampire. Laissé pour mort, il est retrouvé par miracle et la Confrérie fait appel à Marissa, l'amour de sa vie, pour le ramener. L'amour de Marissa suffira-t-il à le sauver du mal profond qui gronde en lui ?

Extrait : "Butch baissa les yeux vers son verre. Six mois plus tôt, il n'avait rien dans la vie. Pas de femme. Pas de famille proche. Pour ainsi dire pas de maison. Et son boulot de flic à la brigade criminelle le bouffait. Il s'était fait virer pour brutalités policières. A la suite d'un étrange enchaînement d'évènements, il s'était joint à la Confrérie. Puis il avait rencontré la seule femme qui l'ait impressionné au point de le rendre débile. Et il avait subi un relooking complet.
Au moins, ce relooking faisait partie des bonnes choses qui lui restaient.
Le changement avait masqué la réalité pendant un moment. Ces derniers temps, toutefois, il avait remarqué que malgré tout ce qui s'était passé, il en était toujours au même point : pas plus vivant que quand il croupissait dans son ancienne vie. Toujours décalé, comme en dehors des choses.
Tout en sirotant son whisky, il songea à Marissa et imagina ses longs cheveux blonds qui lui arrivaient à la taille, sa peau claire, ses yeux bleu pâles. Ses canines.
Ouais, finies les blondes. Il ne pouvait plus fréquenter sexuellement, même de loin une créature de ce type.
Au diable les teintures Clairol. Aucune femme de ce club ou de la surface de la Terre n'arriverait jamais à la cheville de Marissa. Elle avait été pure comme le cristal, fuyant la lumière, et près d'elle, la vie était plus belle, plus vive, colorée par sa grâce.
Merde. Quel crétin il était !
Mais elle était si adorable... Pendant le peu de temps où elle avait semblé attirée par lui, il avait espéré qu'ils arriveraient à faire quelque chose ensemble. Puis elle avait disparu, ce qui prouvait qu'elle était intelligente. Il n'avait pas grand-chose à offrir à une femelle comme elle, et pas parce qu'il n'atait qu'un humain. Il naviguait entre deux eaux, à la lisière de la Confrérie, incapable aussi de retourner dans le monde des humains parce qu'il en savait trop. Et le seul moyen de sortir de ce no man's land était de se retrouver à la morgue.
Il était bon pour s'inscrire sur un site de rencontre style eDarling, non ?"

L'avis de Dazboness : Déjà le quatrième volume d'une série qui en compte déjà dix outre atlantique, ce roman nous livre une histoire cette fois-ci axée principalement sur le seul mâle humain luttant contre les Eradiqueurs aux côtés de la Confrérie de la dague noire : Butch.

Ce flic aux tendances brutales nous suit depuis le tout début de l'aventure, tentant de se raccrocher comme il peut à cette lutte ancestrale contre l'Omega, suivant avec inquiétude les combats des vampires, et constatant avec ravissement l'arrivée de compagnes dans les vies de ces solitaires...

Mais cette fois, l'auteur plonge notre "humain" préféré au coeur de l'intrigue avec violence car il est capturé et torturé par les Eradiqueurs aux abois qui espèrent tirer de lui des informations sur la Confrérie. Butch prouve dans ce roman qu'il a sa place dans la lutte, auprès des frères de la Confrérie. La Vierge Scribe veille sur lui, et c'est un soulagement.

L'auteur nous livre ici le récit de l'homme parmi les vampires, le romantique humain amoureux de la si belle et innocente aristocrate vampire. Le mythe de la Belle et la Bête, sauf que l'on ne sait pas trop qui est qui exactement. Les deux personnages se livrent tour à tour à un jeu de "Je t'aime, moi non plus" et de "Je veux te protéger en n'étant pas avec toi" qui peut s'avérer frustrant mais qui les rend bien plus tendres et précieux aux yeux du lecteur avide de les voir enfin se déclarer et s'aimer malgré leurs différences.

Et puis surtout, nous apprenons enfin en quoi Visz et Kohler trouvaient Butch si spécial et pourquoi il n'a pas subi le sort que la Confrérie avait toujours réservé à ceux approchant de trop près : la mort.

L'avis de Homelaet : 1

Auteur : J. R. Ward
Editeur : Milady
Prix : 8€
Nombre de pages : 524
Volume précédent : L'amant furieux
Volume suivant : L'amant délivré

Sommaire des livres critiqués