L'amant consacré
La confrérie de la dague noire - tome 6

lamant_consacre_tome6Résumé : Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

Loyal à ses frères, Fhurie s'est sacrifié pour leur bien. En tant que Primâle des Elues, il doit engendrer les hérétiers qui garantiront la survie de son espèce. L'Elue Cormia, sa première compagne, ne veut pas seulement conquérir son corps. Elle veut son coeur pour elle seule. Mais Fhurie ne s'est jamais autorisé à connaître le plaisir ou la joie. Or, quand la guerre atteint de nouveaux sommets dans l'horreur, Fhurie doit choisir entre le devoir et l'amour...

Extrait : "Tandis que le mal lui étreignait la poitrine, il eut une sensation de vide, et pensa à sa soeur. Elle avait mis au monde une nouvelle race, façonnée par sa propre volonté et ce que la biologie avait à lui offrir. Et elle s'était montrée tellement fière.
Leur père aussi, d'ailleurs.
L'Oméga avait commencé à décimer les vampires pour leur faire ravaler leur joie, à tous les deux. Mais il avait vite compris que ces actions malfaisantes étaient comme une drogue pour lui. Leur père ne pouvait rien contre lui, car il s'était avéré que les méfaits de l'Oméga - son existence même - étaient le nécessaire contrepoids à la bonté de sa soeur.
Il fallait maintenir l'équilibre. La vie et les actions de l'Oméga étaient donc justifiées par la perfection essentielle de sa soeur, ainsi que par la mission confiée à leur père par son propre géniteur. C'était là le fondement même du monde.
Il en résultait donc que la Vierge scribe souffrait et que l'Oméga en tirait satisfaction. Chaque fois qu'un membre de sa race mourait, c'était un déchirement pour elle, et il le savait bien. Il avait toujours su sentir les émotions de sa soeur.
Et désormais, c'était plus vrai que jamais.
Tandis qu'il s'imaginait sin fils livré à lui-même dans le monde, l'Oméga fut saisi d'une inquiétude soudaine. Il espérait que ces vingt et quelques années n'avaient pas été trop dures pour le garçon. Mais c'était le propre d'un père, après tout. Les parents ne vivaient que pour se soucier de leur progéniture, la nourrir et la protéger. Quelle que soit son essence fondamentale, vertu ou pêché, un parent voulait toujours le meilleur pour l'être qu'il avait offert au monde.
L'Oméga était abasourdi de découvrir qu'il avait quelque chose en commun avec sa soeur, après tout - choqué de constater qu'ils souhaitaient tous deux que leurs enfants survivent et s'épanouissent.
L'Oméga regarda les corps des humains qu'il venait d'anéantir.
Evidemment, la survie des enfants de l'un signifiait la mort des enfants de l'autre."

L'avis de Dazboness : Les séries de romans sur les vampires sont-elles lassantes au bout de 6 volumes ? Je nne sais pas pour les autres mais en ce qui me concerne, je n'en ai pas encore assez des aventures de la Confrérie qui se renouvelle régulièrement par l'ajout de personnages , de situations, de réponses à certains mystères antérieurs. Ainsi, l'auteur se consacre ici à plusieurs choses : tout d'abord, le cas de Fhurie, le drogué et des Elues qu'il doit honorer, mais aussi de John et ses amis, du sympathe Vhengeance, de la grossesse de Bella et plus improbable et effrayant, du fils de l'Omega qu'il a engendré avec une vampire...

Donc beaucoup de pistes explorées, débutées et surtout une trame principale entre Fhurie et Cormia, déchirés entre leurs devoirs envers l'espèce, leurs devoirs l'un envers l'autre, et leurs désirs (qu'ils soient altruistes ou égoistes). Ces deux coeurs écorchés, prenant la vie comme une souffrance, vont chercher à trouver leur place, dans un monde qui tente de leur imposer un rôle, une conduite. 

L'auteur nous régale de son style toujours aussi efficace de narration virevoltant entre les différents acteurs de l'histoire (qui pour le coup peuvent sembler trop nombreux. Il aurait pu se passer du point de vuie d'un ou deux personages par exemple pour alléger les transitions mais visiblement il a préféré doner au lecteur toutes les informations importantes et ainsi éviter certains flash backs dans les volumes suivants.

Toujours est-il que ce roman se lit très vite et très bien et reste au niveau des précédents. Toutes les questions n'ont pas encore trouvé réponse et bien des bouleversements sont encore à découvrir ici et plus tard.

Auteur : J. R. Ward
Editeur : Milady
Prix : 9€
Nombre de pages : 615

Sommaire des livres critiqués