La purge de Kadillus
Les Batailles de l'Astartes, tome 5

la_purge_de_KadillusRésumé : 

++Intercept° Comm-Net++
++Sceau-temporel 997.M41 PST, orignie : Piscina IV, landes orientales++
++Identifiant comm : frère-sergent Aquila, Ravenwing++
++Transcription attachée++

++Ici le sergent Aquila de la Ravenwing. Nous avons rencontré une forte résistance : des centaines de troupes d'infanterie Orks, soutenues par des véhicules légers, y compris des Dreadnought primitifs. La totalité des troupes ennemies se rapproche rapidement de Koth Ridge. Si rien n'est fait pour stopper leur avance, il se pourrait qu'elles rejoignent le seigneur de guerre Ghazghkull et ses forces à Port Kadillus.

Nous n'avons toujours pas de confirmation visuelle concernant les vaisseaux Orks ni sur leurs zones de débarquement, et nous ne pouvons pas confirmer qu'il s'agisse là de leur dernière vague de renforts. Nous vendrons nos vies chèrement, mais Koth Ridge ne pourra pas tenir++

++Emission du message en boucle, en attente des codes de confirmation et de nouveaux ordres++
+Seule la mort met fin au devoir++ 

Lorsqu’une horde d’orks attaque la planète Piscina IV, la 3e compagnie des Dark Angels estime le danger négligeable. Même lorsque le nombre des ennemis augmente de manière conséquente, le Capitaine Bélial, en charge des opérations, ignore les conseils de son chef éclaireur, le sergent Naaman, et persiste dans sa décision de ne pas demander de renforts. Mais lorsqu’une immense vague de peaux-vertes déferle sur le port de Kadillus, les Dark Angels, pris par surprise, sont débordés. Les Space Marines ignorent que les orks sont en possession d’un puissant artefact technologique, et demeurent aveugles à la menace qui se dresse devant eux. Dans cette situation désespérée, Belial, Naaman, et leurs compagnons Astartes, doivent tenir le siège de Kadillus suffisamment longtemps pour permettre aux renforts d’arriver. Le prix de l’échec serait la perte pure et simple de la planète…

Extrait : Pas d'extrait, politique éditoriale de Black Library France oblige

L'avis de Dazboness : Pour ce cinquième volume des Batailles de l'Astartès, c'est le chapitre des Dark Angels qui doit faire face à l'impossible et défendre un monde de l'humanité contre un désastre annoncé : Kadillus est la cible de forces orks d'un nombre indéterminé. Mais le Boss Ork semble disposer de ressources en orks et en armes infinis. Chaque fois que les défenseurs humains et astartès en finissent avec une force armée ork, une nouvelle prend sa place, plus nombreuse et mieux équipée.

L'auteur décrit un chapitre phare des Astartès, le chapitre des Dark Angels, porteurs de lourds secrets mais aussi de principes moraux et martiaux. Principes qui entrent en conflit lorsque le Capitaine Belial décide qu'il n'a pas besoin de renfort, et que certains de ses sergents ne sont pas de son avis.

En plus de nous permettre d'asister à une rencontre entre deux Boss Ork "connus", l'auteur nous fait découvrir "la geste" de plusieurs personages : celle du chapelain, du sergent scout vétéran, celle de l'archiviste, celle du sergent de la Ravenwing... Des gestes héroiques qui ont influé sur le cours de la bataille de Kadillus. Chacune de ces gestes s'avère permettre à Belial et ses forces, aussi bien Astartès qu'humaine, de continuer la lutte jusqu'au dénouement. Une succession d'actes de bravoure et d'apres combats menés pour la survie, face à une enemi dont on ne connaît finalement que trop peu les capacités de nuisance, et pas seulement ses capacités destructrices brutes.

Auteur : Gav Thorpe
Editeur : Black Library France
Prix : 16€
Nombre de pages : 412

Sommaire des livres critiqués