L'amant vengeur
La confrérie de la dague noire - tome 7

confreriedaguenoire-tome7

Résumé : Vhengeance vit dans l'ombre depuis toujours. Mais lorsque le vent de la rébellion se met à souffler sur la société des vampires, son intrépidité  fait de lui l'homme de la situation pour assassiner Kolher, le roi. Son côté sombre meurt d'envie de profiter de l'occasion, cependant Vhengeance a d'autres problèmes, car son identité de sympathe est sur le point d'être dévoilée. C'est alors qu'il se tournera vers l'unique lumière de son univers inquiétant : une femelle vampire ignorant tout de la corruption. Ehlena. Le seul être qui pourrait le sauver de la damnation éternelle...

Extrait : "Elle ment, pensa Vhen. Elle a totalement peur de moi. En parlant de dommage.
C'était l'infirmière que Vhen espérait avoir chaque fois qu'il venait. C'était celle qui rendait ces visites à peu près supportables. Elle était son Ehlena.
OK, elle ne lui appartenait pas le moins du monde. Il ne connaissait son prénom que parce qu'il l'avait lu sur l'étiquette bleu et blanc de sa blouse, et il ne la voyait que quand il venait se faire soigner. Elel ne l'appréciait pas du tout.
Mais il continuait de la croire sienne, c'était tout. Le fait est qu'ils avaient quelque chose en commun, qui outrepassait les lignées, éclipsait les hiérarchies sociales et les liait, même si elle l'aurait nié.
Elle était solitaire, elle aussi, de la même manière que lui.
Sa grille émotionnelle avait la même empreinte que la sienne, que celle de Xhex, ou encore que celles de Trez et iAm : ses sentiments étaient entourés par le vide absolu de quelqu'un qui est séparé de sa tribu. Vivant au milieu des autres, mais à l'écart de tout. Une exclue, une laissée-pour-compte, quelqu'un qu'on avait expulsé.
Il en ignorait les raisons, mais il savait très bien à quoi ressemblait sa vie, et c'était ce qui avait attrivé son attention lorsqu'il l'avait rencontrée. Ses yeux, sa voix et son odeur avaient suivi. Son intelligence et sa langue aiguisée avaient conclu l'affaire.
-16/9. C'est beaucoup.
Elle ôta les attaches du brassard d'un coup sec, souhaitant sans doute qu'il s'agisse d'un morceau de peau.
- Je pense que votre corps essaie de combattre l'infection de votre bras.
Oh, son corps combattait quelque chose, bien sûr, mais cela n'avait foutrement rien à voir avec ce qui mijotait dans la zone d'injection. Son côté sympathe luttant contre la dopamine, l'état d'impuissance dans lequel il vivait d'ordinaire quand il était sous traitement n'était pas encore en oeuvre."

L'avis de Homelaet : Quel joie de retrouver les aventures de notre confrérie préférée. J'avais un peu d'appréhension avant de commencer à lire celui ci parce que je vous avouerais que Vhengeance n'était pas mon personnage préféré. Et ce fut un vrai plaisir de la découvrir sous un nouveau jour. Ce personnage dénué de sentiments et froid dans les premiers tomes se révèlent être un vrai protecteur.

Etant une vraie fan de cette série je serais obligée de critiquer la pratique commerciale de Bragelonne. Je le fais rarement car j'aime vraiment cette maison d'édition qui nous soumet toujours de vraies petites merveilles. Tous les premiers tomes sont sortis en poche, c'est à dire chez Milady, et là grand changement il sorte le 7ème en grand format au prix effrayant de 25€. Si l'on veut suivre cette série en poche il faut donc attendre plusieurs mois le tant de sa transformation.

Auteur : J.R. Ward
Editeur : Bragelonne
Pages : 594
Prix : 25€