Credo
Le dernier secret

credo

Résumé : Au coeur de l'Arizona, en territoire Navajo, est implanté un accélérateur de particules en mesure de reproduire le Big Bang et d'expliquer la création de l'univers.

Mais ce projet, mené par le professeur Hazélius, scientifique de génie, a de farouches opposants. Au premier range, un télévangéliste qui voit en ce savant l'incarnation de l'Antéchrist. La colère gronde au moment où se produisent d'étranges phénomènes. La machine s'emballe et devient  autonome. Wyman Ford, ex-agent de la CIA, est dépêché sur place par le gouvernement pour éviter que tout explose. Mais est-il encore temps ?

Extrait : "Votre mission consistera à rejoindre l'équipe scientifique en qualité d'anthropologue et à devenir son intermédiaire auprès de la population locale, expliqua Lockwood. Vous écoutez les doléances, vous vous faites des copains, vous calmez le jeu.
- Et si cela ne marche pas ?
- Vous neutralisez l'influence de Begay.
- De quelle manière ?
- Vous fouillez dans son passé eet vous ressortez un vieux squelette du placard, vous le faites boire, vous le photographiez au lit avec une mule, peu m'importe.
- J'imagine que c'est de l'humour ?
- Oui, oui, bien entendu. C'est vous l'anthropologue ; vous êtes censés savoir comment les prendre, ces gens-là.
Lockwood affichait un sourire neutre, parfaitement lisse.
Il y eut un long silence.
- En quoi consiste réellement ma mission ? finit par demander Ford.
Lockwood noua les mains, se pencha en avant. Son sourire s'épanouit.
- Découvrir ce qui se passe réellement là-bas.
Ford attendit.
- L'anthropologie, c'est votre couverture. Votre vraie mission doit rester absolument secrète.
- Compris.
- Après calibration, Isabella aurait dû entrer en service il y a huit semaines, mais ils travaillent encore dessus. Ils me disent qu'ils n'arrivent pas à la faire marcher. J'ai droit à toutes les excuses imaginables - bugs dans les programmes, problèmes de bobines magnétiques, toit qui fuit, câble arraché, défaillance d'un ordinateur ou je ne sais quoi encore. Au début, j'ai bein voulu les croire mais, aujourd'hui, je suis convaincu qu'on ne me dit pas la vérité. Il y a un problème, et je crois qu'on me ment sur sa nature."

L'avis de Dazboness : Un roman qui nous entraine à la frontière entre Dieu et Science, entre foi et croyance, entre le désespoir de n'être qu'humain et le besoin de ne pas être plus. Douglas Preston nous livre ici sa version de le lutte entre  fondamentalistes de toute origine : que ce soit dans la religion, la science ou la conception de la vie.

Alors que les progrès technologiques nous pemettent de mieux appréhender nos origines et notre place dans l'univers, et que certains y voient la fin des croyances religieuses, d'autres érigent la science comme la réponse absolue. Mais de nombreuses choses nous sont encore inconnues, inexpliquées.

Ce roman est donc l'occasion de confronter une équipe de scientifiques à la recherche des secrets du big bang face à des cohortes d'individus à la fois effrayé par leur expérience (aux possibles conséquences catastrophiques d'un point de vue écologique) sur la matière noire et leur volonté plus ou moins affichée de nier toute raison aux religions évoquant l'existence d'un dieu.

Une rencontre sous haute tension ou manipulations et découvertes sont nombreuses.

Auteur : Douglas Preston 
Editeur : J'ai Lu
Prix : 8€
Nombre de pages : 570

Sommaire des livres critiqués