Oh non ! C'est déjà fini !

bandeau_bleu

Ca y est le festival d'Angoulême devenu mythique dans le monde de la bande dessinée est terminé. Mais n'ayez crainte il reviendra l'année prochaine pour notre plus grand bonheur. Mais avant d'en arriver là retraçons un peu ces trois jours de folie !

Cette année il y a enfin eu un mangaka qui a recu un prix et pas n'importe quel prix : le prix du meilleur album. Une haute distinction donc pour cet auteur inconnu (pour moi), Shigeru Mizik, qui a dessiné Non Non Bâ aux éditions Cornélius. Aimant les mangas je dirais que je suis assez contente car les autres années les mangas étaient de plus en plus représentés mais n'ont jamais rien gagné. 2007 sera donc l'année de consécration pour cette bande dessinée nippone. Dans un futur sujets je vous révèlerai un site Internet, le mien, qui parle de manga et de communication, un mémoire que j'ai du réalisé l'an passé. En attendant je peux vous dire que cette récompense ne fait pas que des heureux parmi les fans de la "vraie" bande dessinée (si vous ne voyez pas ce que c'est pensé aux albums de Tintin, d'Astérix ou de XIII). Mais rappelons que le manga est tout comme les comics une bande dessinée. Je ne sais même pas pourquoi je dis LE manga alors que manga croyez le ou non est du genre féminin. Mais je ne dirai pas la manga car ça me choque ! :) Donc bravo donc à cette auteur.

Si vous désirez connaître la liste des vainqueurs vous pouvez vous la procurer sur le site officiel du festival c'est à dire ici

Bon maintenant vous désirez en savoir plus sur le festival mais vous n'osez pas le demander ? N'ayez crainte je vous propose un extrait de mon mémoire consacré entièrement aux mangas :

Petit historique du Festival de la bande dessinée d’Angoulême :

C’est en 1972 que la municipalité décide la création d’un salon qui rassemblera éditeurs, libraires, dessinateurs et lecteurs. Cette décision fait suite à une exposition intitulée « Dix millions d’images » qui remporta un franc succès durant les quinze jours où elle était organisée.

Le 25 janvier 1974, la première édition est inaugurée. L’affiche de présentation de ce premier évènement sera dessiner par Hugo Pratt connu son célèbre personnage de Corto Maltese.

Le festival connaît un succès immédiat et tous les grands artistes du monde de la bande dessinée considèrent cet évènement comme incontournable. Ceci est du à l’ambition du salon qui pour surmonter tous ses obstacles a décidé de faire d’Angoulême la ville de la bande dessinée, au-delà des journée de janvier.

En 1989 le Festival d’Angoulême fêtes ses 15 ans et a atteint son but : il est le lieu incontournable des rencontres professionnelles de toutes natures, tout en conservant son statut d’évènement culturel et de manifestation grand public.

En 1997 la ville d’Angoulême prend part au festival en la façonnant aux couleurs de la bande dessinée ce qui aura pour incidence de développer le tourisme culturel grâce à l’exposition «  Sur les traces d’André Juillard ».

C’est en 2001 que les premiers mangas voient leurs apparitions au festival. Ceux-ci apportent un nouveau public ce qui augmentent la notoriété de celui-ci.

En 2006 le prix du meilleur album a été remporté par Gipi pour sa bande dessinée « Notes pour une histoire de guerre » publié chez Actes Sud BD.

Le festival a été marqué par d’importante nouveauté dans le monde de l’édition de la bande dessinée : le manga. 2006 est la première année où des auteurs japonais ou chinois faisaient découvrir leurs ouvrages. Comme par exemple avec Kotobuki Shiriagari qui utilise un trait aux apparences dépouillées et d’une grande simplicité où une exposition lui a été réservée.

Cette année en compétition il y avait dans la catégorie Prix du patrimoine le manga "L’école emportée" de Kazuo Umezu publié chez Glénat. Malheureusement pour lui l’auteur n’a pas été primé cette année laissant place à une bande dessinée de Jaime Hernadez nommée "Locas". Dans cette même catégorie le premier volume de "Norman" d’Osamu Tezuka avait lui aussi été nominé.

N'oubliez pas que je suis une fan de manga et donc que mon jugement est un peu troublé :). Mais cela ne m'empêhce pas de lire des bandes dessinées et même au contraire !

Bon lecture à tous