L'Elu de la Dame Noire
Chroniques du nécromancien - Tome 4

l'élu de la dame noireRésumé : Après un an d'exil, Martris Drayke regagne enfin le trône de Margolan. Le roi Invocateur espère rétablir la paix dans le royaume. Mais la couronne est menacée par les sbires de son défunt frère. Loin de son pays natal, Kiara, l'épouse de Martris, lutte contre de mystérieux traîtres qui en veulent à sa vie et à celle de l'héritier qu'elle porte. Pendant ce temps à Havre Sombre, Jonmarc Vahanian est bien décidé à éviter une guerre entre humains et non-morts, et à venger celle qu'il aime d'un sort tragique. Isolés les uns des autres, les héros des Royaumes de l'Hiver n'ont que quelques jours pour remporter leurs combats...

Extrait : "L'an 1 du règne du roi Martris Drayke de Margolan, fils de Bricen, n'amena pas la paix tant espérée. Bien que Jared l'usurpateur ait porté la couronne moins d'une année durant, les ravages dont il était responsable avaient conduit Margolan au bordd de la famine et ouvert une brèche dans la trêve séculaire entre les mortels et les vayash moru. Les partisans de l'usurpateur se cachaient désormais, mais aucun ne poussa la provocation aussi loin que le seigneur Curane de Lochlanimar, dont la petite-fille portait contre son gré le fils bâtard de Jared.
Après la Fête des Disparus, le roi Martris Drayke convola en justes noces avec la princesse Kiara, fille du roi Donelan et prétendante au trône d'Isencroft. Leurs épousailles, un mariage d'amour comme on en voyait rarement, scellèrent aussi un accord signé longtemps auparavant entre leurs deux royaumes. Cette alliance unissait les couronnes d'Isencroft et de Margolan jusqu'à la niassance d'héritiers qui sépareraient de nouveau les deux royaumes pour prendre en charge leurs gouvernements respectifs. Un mois après les noces, le roi et la reine annoncèrent la grossesse de Kiara. La succession étant assurée, Tris dut se résoudre à mener son armée au sud de Lochlanimar pour assiéger la forteresse de Curane.
Sur le champ de bataille, le Courant, cette énorme rivière d'énergie, se montra violemment instable, devenant une source de danger de plus en plus grande pour Tris et ses mages dans leur combat contre la magie du sang de Curane. L'armée de Margolan, réformée en urgence par Tris après son accession au trône, n'était plus que l'ombre de son ancienne grandeur. Le noyau dur des troupes était constitué des rebelles ayant suivi Ban Sotérius pendant la révolte, de parents des milliers de personnes assassinées ou disparues sous le règne de l'usurpateur, de combattants fantômes volontaires, alliés à quelques dizaines de vayash moru, et de mages ayant défié la Consoeurie de prendre part à la guerre.
Le siège se présentait mal. Près de trois mois après le début de la guerre, les pertes humaines étaient élevées, les tempêtes hivernales se déchaînaient et la nourriture manquait. Envoyée par les mages du sang de Curane, la peste s'était déclarée au sein des troupes. S'ajoutant aux armes ennemies, la menace de la magie et du Courant planait sur Tris Drayke, qui risquait sa vie, son royaume et peut-être même son âme, s'il ne réussissait pas à faire pencher la balance dans l'autre sens."

L'avis de Dazboness : Le troisième tome de cette série nous avait laissé quelque peu perplexe : beaucoup d'intrigues, de complots, d'assassinats et de traîtres. Et des héros qui semblaient en grande perte de vitesse. A savoi un roi épuisé faisant le siège de ses enemis, son épouse enceinte incapable de se protéger, et ses protecteurs tous à la traine ou accusés de trahison, Vhanian le seigneur de Havre Sombre qui se trouve emporté dans une révolte de vampires, sans parler des autres personages tous dans une situation peu enviable (pour les mieux lotis)...

L'auteur nous fait donc poursuivre cette guerre de siège du roi nécromancien, couplée à une guerre civile à Havre Sombre, le tout arrosé d'une guerre d'intrigue. En bref tous les éléments indispensables à un roman plein de morts (ça tombe bien pour un nécromancien), de serments de vengeance et de quête de justice. Ajoutez tout de même à celà le courant de magie perturbé par les sorts des mages de sang lors des précédents romans, et qui donc se rebelle, tuant plus qu'il n'aide les magiciens qui y recourent...

Plusieurs intrigues qui ne trouvent de point de rencontre que tardivement dans le livre, permettant de sauver non pas tout le monde mais la plupart des personnages principaux et secondaires déjà connus.

La fluidité de l'écriture, et quelques rebondissements et pistes bien trouvées permettent à ce roman d'éviter les  écueils de la répétitivité afin de doner une bone conclusion aux combats engagés dans le précédent roman. L'ouverture finale quant à elle donne lieu à de nombreuses hypothèses sur de possibles suites.

Auteur : Gail Z. Martin
Editeur : Milady Editions
Prix : 22 €
Nombre de pages : 428

Sommaire des livres critiqués